Planifier la retraite

Il est important de commencer suffisamment tôt la planification de votre retraite. C’est le seul moyen de pouvoir réaliser vos souhaits et subvenir à vos besoins au 3e âge. En fonction de votre situation, vous avez le choix entre la retraite ordinaire, anticipée, partielle ou reportée.

Réfléchissez suffisamment tôt au moment et à la manière dont vous souhaitez prendre votre retraite et à ce qui vous importe dans ce processus, afin que vous puissiez prendre à temps les décisions nécessaires.

Nous vous recommandons de commencer par la démarche suivante :

1. Faites calculer votre rente AVS à titre provisoire. Pour ce faire, veuillez remplir le formulaire de demande « Demande de calcul d’une rente future ».

2. Renseignez-vous auprès de la Centrale du 2e pilier (fonds de garantie LPP) pour savoir si vous disposez encore d’autres avoirs détenus auprès d’une caisse de pension. Vous trouverez le formulaire correspondant sous ce lien.

S’il se révèle que vous avez d’autres avoirs, veuillez vous adresser à la caisse de pension concernée et demandez-en le versement à votre caisse de pension actuelle. Pour le virement à la Caisse de pension GastroSocial, veuillez utiliser le formulaire « Virement de l’ancienne caisse de pension à GastroSocial ». Le montant de votre rente de vieillesse issue du 2e pilier figure sur le certificat de prévoyance actuel.

3. Déterminez si vous souhaitez que votre avoir issu de la caisse de pension soit réglé sous forme de rente ou de capital ou divisé en deux parties. Pesez le pour et le contre en tenant compte de votre situation personnelle. Vous trouverez une vue d’ensemble des avantages et des inconvénients dans l’article disponible sous ce lien.

Retraite anticipée

Retrait anticipé de la rente / du capital

Nous vous expliquons quelles possibilités peut offrir la retraite anticipé et ce dont il faut tenir compte dans ce contexte.

AVS (1<sup>er</sup> pilier)

Vous pourrez commencer à percevoir votre rente AVS à partir de n’importe quel mois entre 63 et 70 ans. À noter : une retraite anticipée engendre une réduction à vie de la rente AVS, car celle-ci sera versée plus longtemps. Donc, si vous planifiez une retraite anticipée, vérifiez bien votre situation financière afin de pouvoir mieux estimer si vous risquez de subir une perte de revenu.

Les taux de réduction suivants s’appliquent aux hommes et aux femmes :

  • Retrait anticipé de 1 an : 6.8%
  • Retrait anticipé de 2 ans : 13.6%

Réforme de l’AVS 21 : génération transitoire et règle spéciale

Attention : en raison de la réforme de l’AVS 21, il y a ce que l’on appelle une génération transitoire, pour laquelle les taux réduits mentionnés ne s’appliquent pas. Pour ces femmes (nées entre 1961 et 1969), des règles spéciales s’appliquent en cas de retrait anticipé de la rente de vieillesse AVS :

  • Retrait anticipé possible dès l’âge de 62 ans
  • Taux de réduction inférieurs (entrent en vigueur le 1er janvier 2025 et sont fonction de l’âge et du revenu)

Possibilité de versement partiel

Votre rente de vieillesse AVS peut aussi vous être versée partiellement. Vous pouvez percevoir au minimum 20% et au maximum 80% de la rente complète en jusque trois étapes. Une partie de la rente perçue pourra être augmentée une fois, puis la part de rente restante devra être perçue intégralement. La réduction de la rente est adaptée à l’espérance de vie. Vous trouverez des informations détaillées à ce sujet à la page 5 du mémento du Centre d’information AVS/AI.

Obligation de cotiser pendant la période de retrait anticipé

Veuillez noter qu’en cas de versement anticipé de la rente, vous devez continuer à payer les cotisations AVS jusqu’à l’âge de la retraite ordinaire (âge de référence). Celles-ci sont prises en compte dans le nouveau calcul lorsque vous atteignez l’âge de référence.

Demande

Il est possible de faire valoir le versement anticipé de la rente chaque mois (formulaire de demande), et ce, toujours à l’avance – une demande a posteriori est exclue. Les rentes de vieillesse anticipées peuvent être accordées au plus tôt à partir du mois suivant le mois du dépôt de la demande.

Qui envoie la demande et où ?

  • Déposez votre demande auprès de la dernière caisse de compensation auprès de laquelle vous avez cotisé.
  • Si vous ou votre conjoint·e percevez déjà une rente de l’AVS ou de l’AI, la caisse de compensation compétente est celle qui verse cette rente.
  • Si vous n’avez pas cotisé à l’AVS, vous devez envoyer votre demande à la caisse de compensation cantonale de votre canton de domicile.
  • Si vous habitez à l’étranger, vous devez envoyer votre demande à la Caisse suisse de compensation.

Caisse de pension (2<sup>e</sup> pilier)

Retrait anticipé de la rente ou du capital

Vous pouvez percevoir des prestations de vieillesse de la caisse de pension (rente, capital, combinaison des deux) jusqu’à 5 ans avant l’âge de la retraite ordinaire (âge de référence). Gardez à l’esprit que la rente à vie sera inférieure en raison du versement anticipé, car

  • la fortune ne peut plus continuer à croître,
  • la rémunération du capital est supprimée,
  • le taux de conversion est réduit.

Anticiper et planifier en temps utile !

Si vous commencez à planifier suffisamment tôt, vous pouvez éviter d’éventuelles réductions de prestations en effectuant des rachats volontaires auprès de la caisse de pension.
Mais attention : en cas de rachat auprès de la caisse de pension, le versement de capital est bloqué pendant trois ans.

Possibilité de versement partiel

Vous pouvez aussi percevoir vos prestations de vieillesse issues de la prévoyance professionnelle partiellement ou en plusieurs étapes. Cela peut se faire en une, deux ou trois étapes, et vous pouvez choisir, pour chaque étape de retraite partielle, si vous souhaitez recevoir les prestations de vieillesse sous forme de rente ou de capital

Conditions :

  • Réduction du revenu de votre activité lucrative (vous réduisez votre taux d’occupation et votre revenu d’au moins 20% à chaque étape).
  • Vous devez continuer à exercer une activité lucrative avec un taux d’occupation d’au moins 20%.
  • Les différentes étapes doivent être espacées d’un an au moins.

Demande

  • Vous pouvez nous envoyer la demande écrite de retraite anticipée (formulaire de demande) au plus tôt 3 mois avant l’âge de la retraite souhaité. Veuillez joindre une copie de la résiliation de votre contrat de travail.
  • La demande de versement du capital doit être adressée par écrit à la Caisse de pension GastroSocial au plus tard dans les 30 jours après le départ à la retraite, mais en tout état de cause avant le premier versement de rente.

Ajournement de la retraite

Ajournement rente/capital

Nous vous expliquons quelles possibilités peut offrir l’ajournement de la retraite et ce dont il faut tenir compte dans ce contexte.

AVS (1<sup>er</sup> pilier)

Ajournement de la rente

Vous pouvez ajourner votre rente AVS de 1 à 5 ans. Un ajournement de la rente peut être judicieux si vous n’en avez pas besoin tout de suite. Un ajournement signifie une rente plus élevée à vie. Avec un ajournement d’un an, la rente augmente de 5.2%. Plus l’ajournement est long, plus le supplément de rente est élevé (31.5% pour la période d’ajournement maximale de 5 ans). Le montant des suppléments d’ajournement de la rente est fixé sur la base de la durée de l’ajournement et en fonction de l’âge.

Pendant l’ajournement, vous pouvez demander et percevoir tout ou partie de la rente de vieillesse au début du mois de votre choix. Vous ne devez donc pas définir à l’avance une durée fixe d’ajournement.

Contrairement à la rente de la caisse de pension, la rente AVS peut aussi être ajournée s’il n’y a plus d’activité lucrative.

Demande

L’ajournement doit être demandé par la personne ayant droit à la rente au moyen du formulaire « Demande de rente de vieillesse AVS ». Le formulaire comprend une question concernant l’ajournement de la rente, et il est possible d’y répondre en conséquence. L’ajournement de la rente de vieillesse doit être demandé au plus tard un an après la naissance du droit à la rente. Si vous ne demandez pas l’ajournement à la caisse de compensation ou si votre demande lui parvient trop tard, la rente de vieillesse sera déterminée conformément aux dispositions générales.

Caisse de pension (2<sup>e</sup> pilier)

Ajournement de la rente ou du retrait anticipé du capital

La Caisse de pension GastroSocial vous donne la possibilité de maintenir la prévoyance professionnelle si vous continuez à exercer une activité lucrative au-delà de l’âge de la retraite ordinaire et avec l’accord de votre employeur. Le maintien de l’assurance est possible jusqu’à la fin de l’activité lucrative, mais au plus tard jusqu’à l’âge de 70 ans. Le souhait du maintien de l’assurance doit être annoncé à la caisse de pension avant que soit atteint l’âge de la retraite ordinaire.

La rente viagère sera plus élevée, car

  • la fortune peut continuer de croître.
  • le capital continue de rapporter des intérêts.
  • le taux de conversion augmente par année différée.

Demande

La demande écrite d’ajournement de la retraite (formulaire de demande) doit être adressée à la Caisse de pension GastroSocial avant l’âge ordinaire de la retraite. La demande de versement du capital doit être adressée par écrit à la Caisse de pension GastroSocial au plus tard dans les 30 jours après le départ à la retraite, mais en tout état de cause avant le premier versement de rente.

Nouveau calcul de la rente selon l’âge de référence

Jusqu’à présent, les personnes qui continuaient à travailler et à cotiser après l’âge de référence ne pouvaient pas améliorer leur rente de vieillesse. Désormais, sous certaines conditions, les cotisations supplémentaires seront prises en compte dans le calcul de la rente si la rente maximale de CHF 2’450.– (couples : CHF 3’675.–) n’est pas encore atteinte. Il deviendra ainsi plus intéressant de continuer à exercer une activité lucrative au-delà de l’âge de référence. Les personnes travaillant au-delà de l’âge de référence bénéficieront d’une franchise de CHF 1’400.– par mois, sur laquelle les cotisations AVS/AI/APG ne seront plus décomptées. Dans tous les cas, des cotisations seront dues sur le revenu dépassant cette limite. Toutefois, ces personnes auront le droit de choisir si la franchise doit être appliquée ou non. Les employés communiqueront leur choix à leur employeur, les indépendants à leur caisse de compensation. Depuis l’entrée en vigueur de la réforme relative à la stabilisation de l’AVS (AVS 21) au 1er janvier 2024, les personnes percevant une rente selon l’ancien droit pourront également demander un nouveau calcul et faire ainsi prendre en compte les revenus de leur activité lucrative et les périodes de cotisation postérieures à l’âge de référence. La condition pour le nouveau calcul d’une rente selon l’ancien droit est que la personne n’ait pas encore atteint l’âge de 70 ans au 1er janvier 2024.