Suppression de la quarantaine-contact et impact sur l’allocation pour perte de gain COVID-19

Le Conseil fédéral a supprimé la quarantaine-contact à compter du jeudi 3 février 2022. Cette décision a pour conséquence des modifications importantes concernant le droit à l’allocation pour perte de gain COVID-19 pour cause de quarantaine.

Jusqu’à présent, les demandes d’allocation pour perte de gain COVID-19 pouvaient être déposées auprès de la Caisse de compensation GastroSocial, à condition qu’il y ait eu une quarantaine ordonnée par les autorités ou par un médecin. Désormais, le Conseil fédéral a supprimé entièrement la quarantaine-contact pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus. L’ordonnance COVID-19 situation particulière ainsi que l’ordonnance perte de gain COVID-19 ont donc été adaptées en conséquence.

Les modifications entreront en vigueur le 3 février 2022. Le droit à l’allocation pour perte de gain COVID-19 pour cause de quarantaine est donc accordé jusqu’au 2 février 2022 inclus. Après cette date, il n’est plus possible de prétendre à une allocation pour perte de gain COVID-19 pour cause de quarantaine.

De ce fait, à partir du jeudi 3 février 2022, la Caisse de compensation GastroSocial ne versera une allocation pour perte de gain COVID-19 que pour les demandes rétroactives concernant des quarantaines ordonnées déjà expirées.

Nous répondons aux principales questions :

Je suis positif/positive au COVID-19 et je suis en isolement – que dois-je faire ?

Dans ce cas, vous n’avez pas droit à l’allocation pour perte de gain, comme c’était le cas jusqu’à présent. En règle générale, en fonction du délai d’attente, votre assurance indemnité journalière en cas de maladie couvre la perte de gain. Dans ce cas, veuillez vous adresser à votre assurance indemnité journalière en cas de maladie.

Ma quarantaine ordonnée par mon médecin/les autorités se prolonge au-delà du jeudi 3 février 2022. Dans ce cas, puis-je quand même faire une demande d’allocation pour perte de gain COVID-19 ?

Oui, mais le droit à l’allocation pour perte de gain COVID-19 pour cause de quarantaine n’est accordé que jusqu’au 2 février 2022 inclus. Toutes les personnes qui se trouvaient en quarantaine sont libérées de l’obligation de quarantaine depuis mercredi 2 février 2022 minuit – et ce, même si la quarantaine a été ordonnée au-delà du jeudi 3 février 2022.

J’ai été en quarantaine sur ordre du médecin/des autorités jusqu’au mardi 1<sup>er</sup> février 2022. Le mardi, j’ai été testé positif/positive au COVID-19 et je suis désormais en isolement. Qui paie maintenant ma perte de gain ?

Durant la quarantaine ordonnée, vous avez été testé·e positif/positive au COVID-19. Dans un tel cas, la Caisse de compensation GastroSocial ne peut payer que les jours jusqu’à l’isolement ordonné (au maximum jusqu’au 2 février 2022 inclus). Pour cela, nous avons besoin de l’ordre de quarantaine et d’isolement.

Pour la perte de gain à partir du mardi 1er février 2022, vous devez prendre contact directement avec votre assurance indemnité journalière en cas de maladie en raison du résultat de test positif.

Formulaires de démande :

Attention !
Seulement pour les demandes rétroactives pour les ordres de quarantaine déjà expirés. À partir du 3 février 2022, il n’y a plus de quarantaine et donc aussi plus d’allocation pour perte de gain COVID-19 pour raison de quarantaine.

Pour les indépendant·e·s

Pour les personnes occupant un poste similaire à celui d’un employeur

Pour les employeurs (Vos employé·e·s ont dû se placer en quarantaine/isolement et vous avez continué à leur verser un salaire).

Pour les employé·e·s (Vous avez dû vous placer en quarantaine/isolement et votre employeur n’a pas fourni de maintien du salaire)