Invalidité

Une invalidité signifie que vous n’êtes plus ou seulement partiellement en mesure d’exercer une activité lucrative pour des raisons de santé. Afin de pouvoir toujours subvenir à vos besoins, l’assurance-invalidité (1er pilier) verse une rente ou une rente partielle et assure ainsi les moyens d’existence. La caisse de pension (2e pilier) vous verse également une rente d’invalidité si vous remplissez les conditions d’éligibilité.

Quand vais-je recevoir les indemnités journalières AI ?

L’assurance-invalidité (AI) est soumise au principe « la réadaptation avant la rente ». Cela signifie que la capacité de travail des assuré·e·s doit être rétablie, améliorée ou maintenue par des mesures de réadaptation.

Les assuré·e·s qui suivent des mesures de réadaptation bénéficient du soutien de l’AI sous forme d’indemnités journalières. Celles-ci garantissent la subsistance pendant la période de réadaptation.

L’indemnité journalière est versée au plus tôt au début du mois suivant le 18e anniversaire.
Exemple :
si vous fêtez votre 18e anniversaire le 5 juin 2021, vous recevrez une indemnité journalière AI au plus tôt le 1er juillet 2021.

Ce vidéo est uniquement disponible en allemand.

Quand ai-je droit à une rente d’invalidité ?

1er pilier

Vous avez droit à une rente d’invalidité du 1er pilier si vous êtes en incapacité de travail totale ou partielle à la suite d’une atteinte à votre santé physique, psychique ou mentale. L’atteinte à la santé est due à une infirmité congénitale, une maladie ou un accident.

Avant le versement d’une rente, toutes les possibilités (p.ex. une reconversion) de réinsertion dans la vie professionnelle sont étudiées. Une rente d’invalidité n’est promise que lorsque toutes les options sont épuisées.

2e pilier

Vous avez droit à des prestations d’invalidité du 2e pilier de la Caisse de pension GastroSocial

  • si vous êtes invalide à au moins 40% au sens de l’AI avant l’âge ordinaire de la retraite
  • si vous étiez assuré·e à la Caisse de pension GastroSocial au moment de la survenance de l’incapacité de travail qui a conduit à l’invalidité.

Enfants

Vous avez des enfants qui auraient droit à une rente d’orphelin à votre décès ? Dans ce cas, les enfants ont aussi droit à une rente pour enfants (1er pilier) ou à une rente d’invalidité pour enfants (2e pilier).

À quoi ai-je droit en cas d’invalidité ?

1er pilier

La rente d’invalidité du 1er pilier est fixée et versée par la caisse de compensation.

Le calcul se fait sur la base

  • du nombre d’années de cotisation,
  • du revenu annuel moyen et
  • des éventuelles bonifications pour tâches éducatives et d’assistance.

2e pilier

Pour la rente d’invalidité du 2e pilier, consultez votre certificat de prévoyance. Le montant indiqué sous « Prestations d’invalidité » indique la rente d’invalidité annuelle maximale (en cas d’incapacité de travail à 100%) pour laquelle vous êtes assuré·e au cas où le risque viendrait à se réaliser. La rente varie selon le degré d’invalidité ; p.ex. des prestations réduites vous sont versées en cas d’invalidité partielle. Le montant de votre rente d’invalidité est défini dans le plan de prévoyance.

Je souhaite demander une rente d’invalidité

  1. Si vous souhaitez demander des prestations de l’AI, inscrivez-vous sans délai auprès de l’office AI de votre canton de résidence (vue d’ensemble des offices AI cantonaux). Celui-ci vérifiera le droit aux prestations d’invalidité.
  2. Si l’office AI parvient à la conclusion qu’il existe une invalidité justifiant la rente, il transmet la décision à la caisse de compensation compétente (1er pilier).
  3. La caisse de compensation informe la caisse de pension compétente (2e pilier) de la décision de l’office AI.
  4. La caisse de pension vérifie ensuite le droit aux prestations d’invalidité de la caisse de pension.