Aperçu des solutions de prévoyance

La solution de prévoyance « Uno » s’adresse spécifiquement aux établissements de la branche de l’hôtellerie et la restauration. « Scala » convient, d’une part, aux indépendant·e·s qui désirent s’assurer facultativement et, d’autre part, aux entreprises qui ne sont pas soumises à la convention collective nationale de travail pour l’hôtellerie-restauration (CCNT).

Sélectionnez la ligne de produits – Uno ou Scala ?

« Uno » (CCNT)

Ne rien laisser au hasard – la solution de branche idéale

Dans l’hôtellerie-restauration suisse, la convention collective nationale de travail pour l’hôtellerie-restauration (CCNT) définit entre autres les prestations et les cotisations de la prévoyance professionnelle. GastroSocial est l’une des rares caisses de pension répondant à ces exigences : nos plans de prévoyance « Uno » tiennent compte des spécificités des hôtels, restaurants et cafés et prennent en considération toutes les dispositions de la CCNT.

Avec « Uno », vous avez la certitude d’avoir les bonnes cartes en tant qu’établissement gastronomique ou hôtelier !

« Scala »

Ligne de produits destinée aux établissements qui ne sont pas soumis à la convention collective nationale de travail pour l’hôtellerie-restauration (CCNT). Les indépendant·e·s dont les employé·e·s sont assurés à la Caisse de pension GastroSocial peuvent s’assurer facultativement grâce à cette solution de prévoyance.

Ce que nous proposons

« Basis » – assuré·e à prix avantageux

Vos avantages

  • Couverture de toutes les prescriptions légales
  • Prévoyance à un prix avantageux

« Top » – assurer des salaires plus élevés

Dans les assurances de base, les salaires ne sont assurés que jusqu’à un montant de CHF 86’040.– par an.

Le plan de prévoyance « Top » ne connaît pas cette limite et s’adresse aux employé·e·s ou aux collaborateurs cadres percevant des salaires supérieurs à CHF 86’040.– par an – la part de salaire dépassant ce montant est ainsi assurée jusqu’à un maximum de CHF 860’400.– par an.

Vos avantages

  • Bonifications de vieillesse également sur les parts de salaire qui dépassent le montant de CHF 86’040.– par an
  • Rente d’invalidité se montant à 40% du salaire assuré
  • Rente de partenaire s’élevant à 25% du salaire assuré

« Plus » – salaires supérieurs et meilleure couverture des risques

Comme dans le plan « Top », vous pouvez également assurer des salaires plus élevés dans le plan « Plus ». Vous profitez en outre de rentes de partenaire et d’invalidité supérieures, et votre rente de vieillesse est majorée de bonifications de vieillesse supplémentaires.

Le plan de prévoyance Plus est une option judicieuse pour les employé·e·s et les collaborateurs cadres désireux de percevoir des prestations plus élevées et gagnant plus de CHF 86’040.– par an. Vous pouvez assurer tout à la fois un besoin de prévoyance supérieur et des parts de salaire dépassant la limite fixée (et ce, jusqu’à un maximum de CHF 860’400.– par an).

Vos avantages

  • Bonifications de vieillesse également sur les parts de salaire qui dépassent le montant de CHF 86’040.– par an
  • 2% supplémentaires pour les bonifications de vieillesse
  • Rente d’invalidité se montant à 50% du salaire assuré
  • Rente de partenaire s’élevant à 30% du salaire assuré

« Integral » – la solution complète

Pas de déduction de coordination

Avec « Integral », vous pouvez assurer le salaire brut AVS sans déduction de coordination (CHF 25’095.–).

Les plans de prévoyance « Integral » sont toujours basés sur la structure de base choisie.

Exemple : vous êtes soumis à la CCNT. Les solutions de prévoyance de la ligne de produits « Uno » vous conviennent donc, ainsi qu’à vos collaborateurs. Vous optez pour « Uno Basis », solution optimale en termes de coûts. Pour assurer aussi de façon optimale les collaborateurs percevant de faibles salaires, sélectionnez en outre « Integral » et renoncez ainsi à la déduction de coordination. Dans le cas présent, le plan de prévoyance adéquat est « Uno Integral Basis ».

Vos avantages

  • Prestations également servies aux personnes percevant de faibles salaires (p.ex. employé·e·s à temps partiel et auxiliaires)
  • De façon générale prestations plus généreuses pour tous
  • Simplification du recouvrement des cotisations